Histoire et concept
La cigarette électronique est un appareil dont la forme rappelle celle de la cigarette, et aurait vraisemblablement été mise au point par un pharmacien chinois du nom de Hok lik en 2003. Ce dernier fera également breveter cette invention auprès de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle. Il s’associera par la suite à la firme Golden Dragon Holdings pour permettre la commercialisation de son invention dès 2004. Dès lors, on assiste à la naissance d’un nouveau concept. En effet, il est désormais possible de « fumer » et d’en ressentir toutes les sensations, tout en s’épargnant les désagréments et dangers des cigarettes classiques, produites à base de tabac. 

De manière plus précise, la cigarette électronique est dotée d’un système qui permet de générer de la fumée factice, à base de nicotine, cette dernière pouvant être dosée selon l’envie du consommateur. Les principaux fabricants de cet appareil novateur présentent surtout son caractère sain, et son action efficace pour sevrer les personnes désireuses d’arrêter la cigarette. 

D’un point de vue juridique, la cigarette électronique est considérée comme faisant partie des « appareils médicaux », et son utilisation et donc régie par les lois se rapportant à ces derniers. Ainsi, elle doit faire l’objet d’un marquage CE spécifique, et d’une autorisation de vente émanant des autorités pharmaceutiques.

Histoire